Navigation Menu

Trading, ego, lien de causalité

on Sep 28, 2014 in Billet d'humeur, Trading & business | 0 comments

De la nécessité d’un lien de causalité.   Le trading a sa propre philosophie, et notamment le swing trading, d’où il est utile de philosopher pour en comprendre tous ces aspects. Je vais parler en particulier de la nécessité d’un lien de causalité. Derrière cette locution peu glamour, se cache sans pudeur quelque chose de très simple à comprendre : c’est le besoin de faire la filiation d’une cause à une conséquence.   Je vais donner une exemple. A la recherche d’un emploi, vous postulez à une annonce qui retient votre attention. Vous êtes engagé, mais trois semaines après avoir pris vos fonctions, la société se restructure et vous licencie. Vous allez vous accusez d’un mauvais choix, et regretter de ne pas avoir choisi une autre offre. Pourtant, si suite à la restructuration, vous n’êtes point remercié mais promu directeur, vous vous féliciterez de votre choix. Pourtant, dans les deux cas, votre choix n’a pas influencé le résultat, que ce soit dans le scénario d’échec ou de réussite.   Le parallèle avec le trading est simple : lorsque vous gagnez, ou lorsque vous perdez, vous félicitez-vous ou vous accusez-vous de votre choix ? qui est le responsable de vos gains et de vos pertes ? le marché (votre employeur) ou vous (votre stratégie).   Je pars du postulat que vous êtes un bon trader, qui comprend ce qu’est une méthode de trading, et qui a déjà la sienne. Sans prétention, je me rangerai dans cette catégorie. En effet, et ce sera mon dernier aparté, le responsable des pertes dans la majeur partie des cas c’est le trader (expérience, psychologie) et/ou sa stratégie. Entendu que « la majeur partie » comprend les amateurs, particuliers, perdants, etc., ceux qui n’ont pas encore de méthode. Mais chez nous, les traders professionnels, avec toute l’expérience qui nous caractérise qui est responsable des gains et des pertes ? En grande partie, c’est le marché ! Même un excellent trader ne peut gagner dans un marché qui lui est défavorable; il y a des semaines, des mois et pourquoi pas des années pendant lesquelles les résultats peuvent ne pas être ceux escomptés, peuvent ne pas être ceux du passé. Sans rentrer dans les détails, l’année 2013 a...

Read More